Bachelorette

Becky, Regan, Gina et Katie sont meilleures amies depuis le lycée. Avec les années, chacune a pris des voies différentes, mais elles étaient loin de se douter que Becky, la moins jolie et la plus enrobée d’elles quatre, serait la première à se marier. N’ayant plus voulu faire d’enterrement de vie de jeunes filles, ses trois acolytes vont lui concocter une soirée de dernière minute qui va tourner au cauchemar pour elles…

Very bad « girly » trip

Il semblerait que l’exploitation des enterrements de vie de garçon et jeune fille n’inspire plus les scénaristes. Après les hilarants « Very bad trip » 1 et 2 et « Mes meilleures amies », il semble que la source des bonnes idées et des running-gags se soit tarie, et c’est bien dommage pour nous, pauvres spectateurs.
Dans « Bachelorette », malgré un casting de très jolies jeunes actrices trentenaires (Isla Fisher, Kirsten Dunst, Lizzy Caplan…), les blagues ne sont pas au rendez-vous. Après les  abîmes scatologiques dans « Mes meilleures amies », les bachelorettes se bourrent la gueule et fument des buzz jusqu’à en perdre la raison. Mais les situations qu’elles doivent surmonter ne sont pas vraiment rocambolesques, et tout s’enchaîne à un rythme tellement poussif que l’ennui remplace rapidement la joie que l’on avait de voir ces filles se démener pour réparer la robe de mariée de leur copine.
On l’aura compris, n’est pas Judd Apatow qui veut, et l’exercice de la comédie reste bien toujours l’exercice de style le plus difficile à maîtriser. À bon entendeur.

Sortie le 17 octobre 2012

Article écrit pour abusdecine.com

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *