Top 10 des films de 2012

Il y a des années où l’on ne sait quels films choisir pour son top tant on a été époustouflé, et d’autres où l’on se demande quoi mettre dans ce classement. Non pas que tous les films vus furent moyens, mais la sensibilité de chacun fait que l’on est plus ou moins touché, ému ou transporté dans une histoire… et 2012 fait partie de ces années-là.

 

Pourtant, je retiens deux « claques », toutes deux reçues lors du festival de Cannes : « Amour » de Michael Haneke et « Holy motors » de Leos Carax. Le premier par sa thématique audacieuse, sa mise en scène froide qui serait le testament de mes dernières volontés que je pourrais laisser à ma famille. Le second par son audace créative qui bouscule, mais que son réalisateur a su rendre accessible à un large public.  Difficile aussi de ne pas être touché par « La Chasse », film poignant sur un présumé coupable, « A perdre la raison », qui conte la descente aux enfers d’une jeune femme ordinaire, ou encore le destin de la petite Hushpuppy dans « Les Bêtes du Sud sauvage ». Dans un registre plus léger, « Elle s’appelle Ruby » est le petit bijou du cinéma indépendant américain que l’on attendait, un film intelligent et subtil.

Côté réalisation, Joe Wright confirme une nouvelle fois sa maîtrise avec « Anna Karenine », orchestré comme le tourbillon d’une pièce de théâtre agrémentée de spectaculaires plans séquences. Michel Gondry, sur un projet tout à fait nouveau pour lui, tourne un huis-clos époustouflant. Alain Resnais, malgré son grand âge, a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa créativité avec une multitude de mises en abyme, plutôt efficaces.

L’une de mes plus grosses déceptions vient de Christopher Nolan et de son « Dark knight rises » : un scénario bancal, un casting à la mode mais peu convaincant (rappelons la fameuse scène de mort de Marion Cotillard, aussi affligeante qu’un épisode de Secret story). Grosse déception également côté américain sur les comédies romantiques : à part « 5 ans de réflexion », aucune romcom n’a été à la fois drôle et intelligente…

Affaire à suivre en 2013 !

Meilleurs films
1. Amour, de Michael Haneke
2. Holy motors, de Leos Carax
3. À perdre la raison, de Joachim Lafosse
4. La Chasse, de Thomas Vinterberg
5. Les Bêtes du Sud sauvage, de Benh Zeitlin
6. Elle s’appelle Ruby, de Jonathan Dayton et Valerie Faris
7. The we and the I, de Michel Gondry
8. Le Grand soir, de Benoît Delépine et Gustave Kervern
9. Ernest et Célestine, de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier
10. Perfect sense, de David MacKenzie

Pires films
1. Jack et Julie, de Dennis Dugan
2. Recherche bad boys désespérément, de Julie Anne Robinson
3. Friends with kids, de Jennifer Westfeldt
4. Des Saumons dans le désert, de Lasse Hallström
5. Trois mondes, de Catherine Corsini

Meilleurs réalisateurs
1. Joe Wright (Anna Karenine)
2. Michel Gondry (The we and the I)
3. Alain Resnais (Vous n’avez encore rien vu)
4. Benh Zeitlin (Les Bêtes du Sud sauvage)
5. Valérie Donzelli (Main dans la main)

Meilleurs acteurs
1. Jean-Louis Trintignant (Amour)
2. Jérémie Rénier (Cloclo)
3. Paul Dano (Elle s’appelle Ruby, Looper, For Ellen)
4. Thomas Horn (Extrêmement fort et incroyablement près)
5. Mads Mikkelsen (La Chasse, A Royal affair)

Meilleures actrices
1. Emilie Dequenne (À perdre la raison)
2. Emmanuelle Riva (Amour)
3. Audrey Tautou (Thérèse Desqueyroux)
4. Valérie Lemercier (Adieu Berthe, Main dans la main)
5. Melissa Leo (Francine)

Thème au choix : top 5 des documentaires
1. Tous cobayes, de Jean-Paul Jaud
2. Les invisibles, de Sébastien Lifshitz
3. Les nouveaux chiens de garde, de Gilles Balbastre
4. The end of the line, de Rupert Murray
5. Freakonomics, de Heidi Ewing

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *