Bienvenue à Monte Carlo

Grace a toujours rêvé d’aller à Paris et de quitter son Texas natal. Pour la féliciter de son baccalauréat, ses parents lui offrent le voyage de ses rêves, avec sa demi-sœur Meg et sa meilleure amie Emma… Mais ils ne va pas se dérouler comme prévu : la jeune diplômée va être confondue avec une riche héritière britannique, dont elle va prendre la place lors d’une semaine de vacances dans un palace de Monte Carlo…

La vie en rose

La France semble reprendre ses lettres de noblesse auprès du public américain, et Paris semble avoir reconquis son titre de ville des amoureux. Serait-ce l’effet « La Môme » de Marion Cotillard ? Le glamour de la Parisienne habillée en Chanel et Louboutin aux pieds ? Peut-être la douceur de vivre de la Provence qui a séduit Johnny Depp et Vanessa Paradis, puis Brad Pitt et Angelina Jolie ? Ou encore le spectre du mariage princier d’Albert de Monaco ? Le mystère reste entier, mais les Américains aiment la France !
Alors pour donner forme à un conte de fées « version ado », les producteurs de « Bienvenue à Monte Carlo » n’ont pas lésiné. Côté casting américain : Selena Gomez, la petite copine de Justin Bieber, Leighton Meester, la peste de la série « Gossip girl », Katie Cassidy, une autre peste de « Gossip girl », Cory Monteith, le joli cœur de la série « Glee »… De quoi appâter les jeunes filles en fleur, avide d’histoires de princesse qui se finissent bien.
Cette histoire de sosie aurait pu être mignonnette, si elle n’avait pas été bourrée de clichés et dénuée de scénario… « Bienvenue à Monte Carlo » dégouline de bons sentiments, de situations improbables, d’images d’archives sur Paris et la Côte d’Azur (qui font parfois penser à une retransmission d’un vieux tour de France !). Bizarrement, du côté français, on retrouve à l’affiche : Valérie Lemercier, Christophe Malavoy, Franck De La Personne ; et l’on se demande sincèrement ce qui a motivé ce choix…
« Bienvenue à Monte Carlo » est malheureusement une comédie pour pré-adolescents sans intérêt. Où les tenues de princesse et la beauté des villes françaises n’apportent aucune part de rêve, et où les amourettes d’été ne font même pas sourire… En un mot, une belle perte de temps à qui voudra se l’infliger.

Sortie le 24 aout 2011

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *