Recherche bad boys désespérément (One for the money)

Alors qu’elle vient de se faire licencier de son emploi de vendeuse de lingerie dans un grand magasin, Stéphanie Plum retourne dans sa ville natale pour trouver un nouveau boulot. Là, elle parvient à obtenir un job de chasseuse de primes pour le compte de son cousin ! Parmi les personnes a retrouver : Joe Morelli, un flic en cavale, avec qui elle a perdu sa virginité quand ils étaient au lycée…

La vengeance d’une brune

Depuis qu’elle a fait partie du casting de « Grey’s anatomy », la blondinette Katherine Heigl n’arrête plus les comédies romantiques (« 27 robes », « Kiss and kill », « Bébé mode d’emploi », « L’abominable vérité »). Et cette fois ci, elle décide de mener la danse. Refusant de jouer à nouveau le rôle de la gourde psychorigide et fleur bleue auquel elle était habitués, elle revêtit les habits d’une dure à cuire qui manie le pistolet avec un certain aplomb.

Malheureusement, ce changement ne sauve pas le reste du film, qui reste sur un niveau télévisuel limité. L’histoire « d’amour » entre le chat et la souris lasse rapidement, l’intrigue ne présente pas vraiment d’intérêt et la chasse à l’homme donne autant de frisson qu’un épisode de Derrick. Même si l’on sent que Katherine Heigl a voulu prouver qu’elle était prête à interpréter des rôles plus durs que celui de la potiche coincée dans une belle robe, il lui restera beaucoup d’efforts à fournir.

Sortie le 08 février 2012

Critique écrite pour abusdecine.com

Cette entrée a été publiée dans Cinéma. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *